Quels liens entre l'Alsace et la Moselle?

La position de notre association est que, du point de vue de la langue et de la culture, l'Alsace et la Moselle ont un patrimoine commun:

- La langue de ces territoires est l'allemand d'Alsace et de Moselle, composé des divers dialectes alémaniques et franciques pratiqués dans ces territoires et l'allemand standard

- la culture de ces territoires est marquée par la rencontre et la symbiose des cultures française et allemande

- l'expérience de la frontière, ses difficultés et son dépassement dans un esprit franco-allemand et une perspective eurpéenne

- une histoire commune dans le cadre du Reichsland Elsass-Lothringen que prolonge aujourd'hui l'attachement au droit local alsacien-mosellan.

Certes, il existe d'importantes particularités qui distinguent l'Alsace et la Moselle.

- L'Alsace participe au monde alémanique et rhénan alors que la Moselle se situe dans un contexte francique qu'elle partage avec ses voisins sarrois et luxembourgeois

- Les deux populations alsaciennes et mosellanes font parties désormais de structures administratives distinctes, ce qui fait que leur vies publiques obéissent de plus en plus à des contraintes différentes.

Cela a aussi des incidences sur l'activité de notre association, qui a son centre de gravité en Alsace,alors même qu'elle entend représenter aussi les préoccupations mosellanes en matière de langue régionale, de culture et de bilinguisme.

C'est la raison pour laquelle notre association a pris acte de manière positive de la création d'une association "culture et bilinguisme de Lorraine" (www.culture-bilinguisme-lorraine.org), qu'elle considère comme un partenaire. Elle conserve cependant son objet social qui intègre aussi bien la Moselle que l'Alsace.

 

Notre position sur le projet de fusion entre l'Alsace et la Lorraine:

Dans la rubrique "Institutions et langue régionale", qui figure sur la page d'accueil, on trouvera la position de notre association sur le projet de fusion.

Nous somme favorables à un renforcement de la coopération avec la Moselle, notamment dans le domaine de la langue régionale, à savoir l'allemand standard comme ses formes dialectales qui existent en Moselle et en Alsace. Mais nous ne discernons pas de synergie avec la région Lorraine qui regroupe beaucoup de territoires totalement indifférents à nos préoccupations linguistiques et culturelles. Nous constatons que l'engagement actuel de la présente Région Lorraine pour la langue régionale et l'enseignement bilingue en Moselle est quasiment inexistant. Nous avons de bonnes raisons de craindre que cet état d'esprit prévale aussi dans une grande région Alsace-Lorraine.